La lumière naturelle pour lutter contre la dépression saisonnière

>> Les conséquences du manque de lumière naturelle sur la santé.

Déprime saisonnière comme conséquence de l’hiver

Qui n’a jamais eu la petite dépression saisonnière à l’approche de l’hiver. Outre le froid et la neige, la lumière naturelle se fait de moins en moins présente avec les journées qui se raccourcissent. Pourtant le manque de lumière naturelle provoque différents symptômes chez l’être humain. L’une de ces conséquences est la dépression saisonnière

Lumière Naturelle et Déprime

Aussi appelé trouble saisonnier affectif, la déprime saisonnière est provoqué par différents facteurs. Le manque de lumière participe au développement de cette déprime. En effet, la lumière naturelle et l’exposition du corps à cette lumière génère de la vitamine D et celle-ci est essentielle pour notre bien être.

La vitamine D intervient dans le l’absorption du calcium et du phosphore. Elle joue un rôle essentiel dans la minéralisation des os. Pour être utilisable par l’organisme, la vitamine D a besoin de l’action des rayons ultraviolets du soleil.

Elle est en effet modifiée au niveau de la peau par les UV. Un minimum d’exposition au soleil et à la lumière naturelle est ainsi nécessaire pour éviter ce trouble saisonnier affectif. 

Solutions naturelles contre la dépression saisonnière

La lumière naturelle étant un acteur majeur dans le combat contre la déprime, il est important surtout en période hivernale de s’exposer un maximum à cette lumière. 

Ils existent des compléments alimentaires permettant de palier au manque de vitamine D.

Le plus simple est de consommer plus régulièrement des produits en contenant. Les plus connus sont les produits issus de la mer comme le saumon ou les sardines. 

Combiné à un apport de lumière naturelle plus conséquence grâce à par exemple aux réflecteurs de lumière Espaciel, il est tout à fait possible d’éviter cette dépression saisonnière de manière naturelle et à moindre coût. 

Pour en savoir plus :

Blues de l’hiver comme conséquence de l’hiver

Sensation de froid : Conséquence du manque de lumière naturelle